Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Ces jeunes Aveyronnais rendent le bio accessible à tous

Offrir des paniers bio aux étudiants en difficulté ? Permettre à des familles modestes de se nourrir sainement à petits prix ? C’est le credo de la start-up aveyronnaise Aurore Market, qui met tout en œuvre pour que même les foyers les plus modestes puissent accéder à des produits bio de qualité.

La crise sanitaire a tout bouleversé, sauf les envies de bio. C’est l’enseignement majeur du Baromètre 2021 de consommation et de perception des produits biologiques en France, publié par l’Agence BIO, qui a pour mission publique d’assurer le développement et la promotion de l’agriculture biologique en France.  

En 2020, 73% des Français ont consommé des produits alimentaires biologiques au moins une fois par mois et 13% tous les jours. Le bio continue de séduire et enregistre 15 % de nouveaux consommateurs : parmi eux, de nouveaux profils, comme les jeunes de moins de 25 ans ou les « CSP- » .

Mais pour près de 75 % des Français, le prix reste un frein à consommer plus de produits bio et la moitié de la population (54 %) ne trouve pas normal qu’un produit biologique coûte plus cher qu’un produit non bio.

Un modèle coopératif

C’est en partant de ce constat que quatre copains aveyronnais -Vincent, Thomas, Hicham et Roman - ont fondé en 2018 leur start-up Aurore Market. Le concept de cette société de vente en ligne est de démocratiser le bio.

Ce modèle commercial d’un nouveau genre, à l’ADN sociétal revendiqué, fonctionne sur le principe d’une coopérative. Pour pouvoir passer commande, il faut devenir adhérent. Afin de débuter en douceur, les clients ont trente jours pour tester le système ! S’ils sont satisfaits, leur cotisation annuelle est débitée et si ce n’est pas le cas, ils sont libres d'annuler leur adhésion à n'importe quel moment pendant cette période d'essai.

C'est grâce à cette adhésion, qui fidélise la clientèle et épargne de coûteuses campagnes de marketing, et grâce, également, à la suppression des intermédiaires entre la plate-forme et les fournisseurs, que l’entreprise aveyronnaise réussit à proposer des tarifs ultra-compétitifs.

Des prix défiant toute concurrence

Le petit nombre de références choisi (3500 versus 30.000 à 50.000 chez les concurrents), permet également de commander de gros volumes et de réduire ainsi les marges unitaires. Enfin le vaste entrepôt, qui a doublé de superficie en trois ans, et les bureaux, situés dans le petit village de Bozouls, sont dix fois moins moins onéreux que si l'entreprise s'était implantée en Île-de-France.

Au final, Aurore Market réussit donc à proposer des tarifs 25 à 50 % moins chers que les autres distributeurs bio. Et les clients sont au rendez-vous puisque l’entreprise double son chiffre d’affaires chaque année depuis sa création en 2018.

Une démarche solidaire

Pas question pour autant d’oublier les valeurs solidaires qui ont prévalu à la création de l’entreprise. Comme le montant de la cotisation peut être rédhibitoire pour les plus modestes, une clientèle que vise justement la start-up, Aurore Market a donc mis en place le programme Aurore Universel qui permet aux personnes qui n'ont pas les moyens de payer les frais d'adhésion de bénéficier d'une gratuité pendant un an.

4000 des 30.000 adhérents se sont ainsi vu exempter de cotisation. Pour lutter contre la précarité alimentaire étudiante, qui s’est notoirement aggravée depuis le début de la crise sanitaire, la plateforme a également distribué 1500 paniers gratuits aux étudiants. C'est bio et c'est beau aussi...

 

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous