Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Isabelle Boemeke, la mannequin brésilienne qui sensibilise à l'environnement

Utiliser sa renommée et les réseaux sociaux, en particulier TikTok, pour faire de la vulgarisation scientifique sur les enjeux climatiques : c’est le pari fait par Isabelle Boemeke depuis plusieurs mois. Un pari gagnant pour cette jeune mannequin dont les vidéos sur le climat et le nucléaire sont de plus en plus virales.

Isabelle Boemeke a 30 ans et vit en Californie. Cette mannequin d’origine brésilienne utilise les réseaux sociaux, notamment la plateforme TikTok, pour partager ses connaissances sur les émissions de CO2 et l’énergie nucléaire. Dans des vidéos où elle incarne une sorte d’égérie cyberpunk baptisée Isodope, elle aborde des questions complexes comme la densité de l’uranium et son intérêt pour remplacer les énergies fossiles.

Dans un entretien accordé au magazine américain Grist, un média américain spécialisé sur l’environnement depuis 1999, le jeune femme raconte ainsi :  “en discutant avec les gens autour de moi, j’ai constaté que tout le monde était d’accord sur deux points : premièrement, le nucléaire est plus sûr que la plupart des gens ne l’imaginent et, deuxièmement, nous en avons besoin pour lutter contre le réchauffement climatique”

Passionnée de sciences, son intérêt pour le sujet s’est manifesté récemment lorsqu’un physicien de la NASA a abordé le sujet des réacteurs au thorium sur Twitter. Isabelle Boemeke s'est alors penché sur le sujet, avec l'envie de casser un peu l'image des influenceuses en abordant des sujets techniques et utiles à toutes et tous 

En France, la question du nucléaire fait évidemment débat pour des questions de sécurité et de gestion des déchets, mais elle est reconnue comme une source d’énergie bas-carbone (pas impactante sur le climat) plus efficace que les énergies renouvelables à l’heure actuelle. Même si cela devrait changer dans les années à venir. C’est la raison pour laquelle des pays comme le Royaume-Uni relancent d’ailleurs la construction de centrales nucléaires. 

Avec ses vidéos, Isabelle Boemeke espère sensibiliser le maximum de personnes à cette alternative aux énergies fossiles. Elle s'appuie d'ailleurs sur des témoignages et interviews de scientifiques afin d'apporter du fond et de la crédibilité à ses propos. 

« Je pense que si nous avons une conversation honnête sur la décarbonisation de notre économie, sauver les centrales nucléaires existantes est la chose la plus importante que nous puissions faire maintenant. Nous sommes dans une urgence climatique et devons éliminer immédiatement les combustibles fossiles »

La première influenceuse pro-nucléaire 

Ces dernières années, la lutte contre le réchauffement climatique est aussi devenue une question d’influence, à l’instar de personnalités comme Greta Thunberg ou Malala Yousafzai. Avec Isodope, le nom de son personnage, Isabelle Boemeke fait figure de précurseure sur le créneau de la vulgarisation scientifique en faveur des énergies bas carbone. 

Une manière aussi, pour la jeune femme, de changer un peu les codes des réseaux sociaux. Dans ce flot continu de vidéos et posts qui font la promotion de biens de consommation, ses vidéos qui détournent des tuto-beauté amènent un peu de fraîcheur et de recul sur le monde d’aujourd’hui. D’autant que sur sa chaîne Youtube, Isabelle Boemeke fait également intervenir des scientifiques et activistes qui viennent faire du fact-checking et apporter leurs réflexions sur ces sujets. 

Récemment, elle a également lancé une pétition pour sauver Diablo Canyon d’un projet controversé en engageant ses followers. Une manière de passer de la vulgarisation à l’action de manière concrète.

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous