Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Au boulot, apportez une touche verte à vos (mauvaises) habitudes

Avec les confinements récents, la pollution a très sensiblement chuté dans les villes. Le télétravail généralisé pendant la pandémie nous a permis de diminuer singulièrement nos déplacements et au bout de compte de moins asphyxier la planète. Alors pourquoi ne pas continuer sur notre lancée à notre retour dans l’entreprise en adoptant des pratiques écoresponsables ?

Il faut battre le fer quand il est chaud, dit-on. Dopés par le temps passé chez soi à cause du confinement, nous sommes de plus en plus nombreux à prendre des initiatives écolos à la maison : compost, tri sélectif, recyclage etc. Mais au bureau, jusqu’à présent nous n’avions curieusement pas les mêmes réflexes. Les ordinateurs sont rarement éteints le soir. Souvent des tonnes de documents sont imprimés pour rien.
Antoinette Rouverand, fondatrice de la Touche Verte a profité de cette période inédite pour proposer aux entreprises de préparer le retour de leurs collaborateurs en initiant des projets fédérateurs, motivants et porteurs de sens qui intègrent des gestes écoresponsables. « Le collaborateur est au cœur du système. L’idée est d’être sur un temps long de six à huit mois. On recrute une équipe d’ambassadeurs en interne pour porter et suivre le projet. On va co-construire un plan d’action. Il faut accompagner le passage à l’acte pour faire en sorte que ça marche » explique-t-elle.

Les écogestes incontournables

Alors par quoi débute donc un plan d’action élaboré conjointement par la Touche Verte et une entreprise soucieuse de son empreinte carbone ?
Pour commencer, « rien de mieux que de se focaliser sur des éco-gestes avec un résultat visible » soutient Antoinette. Parmi les incontournables, figure le tri des déchets, bien sûr. Un classique, presque assimilé par tout le monde.
Surveiller sa consommation d’eau potable en privilégiant une gourde personnelle plutôt qu’une petite bouteille d’eau qui finira à moitié pleine dans la poubelle fait également partie des trucs simples à mettre en place.
Idem pour l’eau des sanitaires : plus question de laisser couler le robinet en se refaisant une beauté dans le miroir au-dessus du lavabo.
Et par pitié, arrêtez d’imprimer vos documents à tout va, même si vous avez vécu un sevrage d’impression douloureux pendant le confinement.  

« Le numérique émet autant de gaz à effet de serre que l’aviation civil »

De même, les économies d’énergie comme l’extinction des lumières le soir ou par grand soleil et de son ordinateur avant de rentrer chez soi font partie des recommandations essentielles de la Touche Verte.
Tout comme baisser le chauffage : « baisser d’un degré la température d’un openspace permet d’économiser 10 à 20% d’énergie », affirme Antoinette même si elle confesse que cette dernière proposition s’avère souvent délicate à faire passer parce qu’il y en a qui disent qu’ils ont toujours trop froid.
A la cantine, mangez moins de viande. Réduire sa consommation de protéines animales a un gros impact sur l’environnement.
ll y aussi le sujet des mobilités. Privilégiez les mobilités douces donc prenez les transports en commun pour vous rendre au boulot ou enfourchez votre bicyclette.
Par ailleurs, on sous-estime souvent la consommation liée au numérique. « On est content d’avoir tout dématérialisé. Pourtant en France, le numérique émet autant de gaz à effet de serre que l’aviation civile » assure la fondatrice de la Touche Verte. Alors faites régulièrement le ménage dans vos mails et n’abusez pas du stockage en ligne.

Engager sans relâche les collaborateurs

Enfin, la communication est fondamentale pour transmettre l’engagement environnemental d’une entreprise à ses collaborateurs. « L’enjeu c’est de maintenir les efforts dans la durée pour éviter les retours en arrière et ça passe par de la communication et de l’animation plus que par de nouveaux écogestes » confirme Antoinette Rouverand. Ainsi, les écogestes mis en place ne sont souvent pas suffisamment bien expliqués. Le secret : la pédagogie. « On met une poubelle de tri à disposition mais sans consigne. Du coup, ça peut générer des crispations alors que ça part d’une bonne intention ». Pour maintenir la motivation des troupes, la Touche Verte suggère à ses clients d’animer régulièrement des journées sans emails, des journées vegan, etc.

Pour finir, on vous livre une petite touche de couleur réellement verte : optez pour une décoration végétale dans les bureaux. Selon une étude de la NASA, les plantes réduisent de 87 % les polluants de l’air intérieur en 24 heures. 

À lire aussi :

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous