Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Cadeaux, emballages, repas… Le guide complet pour un Noël responsable

C'est la période la plus mercantile de l'année, mais Noël n'est pas une excuse pour oublier les enjeux environnementaux. Dans notre assiette ou sous le sapin, tour d’horizon des solutions, pour des fêtes de fin d'année sous le signe de la durabilité.

Il y a quelques semaines, Les Éclaireurs vous proposait des solutions originales pour dénicher un sapin de Noël plus éthique. À louer, solidaire ou "Do It Yourself", l’arbre iconique des fêtes de fin d’année est lentement en train de faire sa mue en concept durable. En parallèle, nous revenons régulièrement sur les initiatives positives les plus responsables, y compris dans le monde du jouet, qu’il soit écolo, made in France ou solidaire.

Puisque de nombreux domaines de notre vie quotidienne voient naître une conscience accrue des urgences environnementale et sociale à venir, la période de Noël, sans doute la plus commerciale de l’année, n’échappe pas à quelques remises en question. Suivez le guide.

Emballage des cadeaux : un paquet de démarches très éthiques

Cassons un mythe : même si, sur le principe, on est bien évidemment enthousiaste à l’idée de vous voir utiliser du papier recyclé, emballer les cadeaux dans du vieux journal, c’est désormais passé de mode. Tout comme aller acheter sans conviction une Wonderbox ou un parfum le 24 décembre au matin, ça laisse à désirer. Heureusement, il existe aujourd’hui des alternatives bien plus classes et solidaires pour faire plaisir à ses proches sans salir davantage la planète (et sans passer pour l’éternel je-m’en-foutiste du paquet cadeau).

Chez Paké, une entreprise française qui tisse de magnifiques emballages en fibres recyclées, on a élevé le paquet au rang d’objet "esthétique et éthique" : fabriquée à 100% en France en circuit court et avec une politique zéro déchet, leur production réalisée dans la Loire est pourtant d’une totale modernité. On a complètement craqué pour les motifs Herbier et Mantra, des tissus élégants aux touches tropicales et végétales du plus bel effet. "Chaque année, plus de 20 000 tonnes de papier cadeau sont jetées. La plupart ne sont pas recyclables, à cause de leurs finitions brillantes plastiques", précisent les fondateurs sur leur site.

À vous de briller désormais, avec cette alternative fun et française… Seule inconnue : qui, du destinataire ou de la personne à l’origine du cadeau, aura la chance de garder ces superbes paquets réutilisables ?

Pour rester dans une démarche zéro déchet, on peut s’essayer soi-même à la technique japonaise du furoshiki, à savoir l’art d’emballer des objets dans un carré de tissu, en utilisant différentes techniques de nouage. Un drap à motifs, un vieux châle ou un torchon de bonne qualité peuvent ainsi être utilisés, après quelques essais à regarder des tutos sur Youtube, pour transporter et offrir un cadeau personnalisé. N’oubliez pas non plus l’existence des fameuses chaussettes de Noël : ces "Christmas stockings", très populaires aux États-Unis, se placent au-dessus de la cheminée, prêtes à recevoir tous les cadeaux trop petits pour être emballés. À vos aiguilles à tricoter ?

Dernière idée, pourquoi ne pas utiliser des emballages faits en cire d’abeille (photo ci-dessus) ? S’ils sont a priori plutôt destinés aux denrées alimentaires, ces petits "wraps" très à la mode chez les hipsters bio (comme nous) peuvent servir à envelopper de petits cadeaux peu encombrants et ayant éventuellement un rapport avec la nourriture, pour rester dans le thème : chocolats, confitures, victuailles diverses… Mais ils sont également à même d'envelopper élégamment bougies ou bijoux. Plusieurs entreprises françaises se sont spécialisées dans le concept (L’Abeille qui Emballe, Cirophane…)

Avec leurs motifs colorés, leur aspect wax (par définition) et leur facilité de réutilisation, ils sauvent bien des situations dans la cuisine, tout en respectant la Terre et en évitant des kilomètres annuels de film plastique gaspillé. À Noël, ils donneront un supplément d’âme aux cadeaux qu’ils entourent. Les abeilles vous diront merci.

Cadeaux de Noël responsables : pensez local et solidaire

On ne voudrait pas casser l’ambiance, mais le plus éthique des cadeaux, si l’on souhaite vraiment que rien ne se crée ou ne se transforme, c’est de ne rien offrir du tout, si ce n’est votre solaire présence (et encore, en temps de Covid-19, elle ne sera peut-être pas un cadeau pour tous, #protégezmamie). Sans vouloir entrer dans les polémiques liées à la surconsommation, mieux vaut peut-être offrir son temps ou son argent à des associations venant en aide aux plus démunis.

Si le Secours Populaire Français, Unicef France, Amnesty International et d’autres organismes ont une boutique commune (Boutique Solidaire) permettant de trouver des idées de cadeaux dont les bénéfices iront dans les bonnes poches, d’autres alternatives plus mercantiles ont le mérite de faire malgré tout attention à ce qui se passe autour de nous, afin de proposer des objets et idées originales tout en restant éthiques. Après tout, Noël étant également célébré (à juste titre) comme une fête consumériste, ne boudons pas notre plaisir de dénicher des cadeaux à même d’étonner tout en amusant, surtout les enfants.

Ainsi vont Les Mini-Mondes, sorte de carnet de voyage pour enfants, lancé par un couple nantais : leurs livres et musiques racontent la vie d’une famille qui part en tour du monde à bord d’un van. En plus d’ouvrir l’esprit des tout-petits à l’altérité, la géographie et l’environnement, les publications sont accompagnées de figurines et d’un camion fabriqués en plastique recyclé… et compostable (provenant de déchets d’une usine de production de pots de yaourt) made in Bretagne ! L’entreprise reverse également 1% de son chiffre d’affaires à des associations permettant à des enfants de partir en vacances.

Sans aller aussi loin dans le défi de l’éthique coûte que coûte, la célèbre marque jurassienne Janod, et ses jouets en bois, sont une alternative à l’omniprésent plastique. Une mise en garde cependant : la société ne fabrique qu’un tiers de sa production dans l’Hexagone. Les plus grosses pièces, à l’image de l’iconique cheval à bascule, sont conçues en Asie.

Il faut rappeler que les jouets représentent 75 tonnes de déchets annuels en France, avec des plastiques fabriqués pour la plupart en Chine. Pollution liée au transport, délocalisations, conditions de fabrication parfois floues, gaspillage… autant de valeurs qui ne satisfont plus le consommateur avisé, surtout lors des fêtes de fin d’année. La clef ? Acheter moins mais mieux.

Pour rester dans les initiatives locales, Alexandra Morge Rochette a créé Fabulabox, des jeux d'éducation positive, conçus et fabriqués en France. Inclusifs et écologiques, ils ont pour but d’encourager "le développement cérébral de l’enfant", via des énigmes stimulant motricité, coordination et apprentissage cognitif. Une initiative originale, à retrouver sur le site des Eclaireurs.

Ensuite, pensez, pour les adultes comme pour les enfants, aux cadeaux dématérialisés : tickets de théâtre ou de cinéma, billets de cirque, chèques-lecture ou cartes de téléchargement. Quand les salles rouvriront fin janvier, le monde de la culture aura plus que jamais besoin de nous pour relancer la machine. Offrir un souvenir et une expérience est la meilleure façon de faire d’une pierre deux coups. Enfin, si vous souhaitez offrir un appareil électronique (les stars incontestées de la période qui s'étend de Black Friday au Premier de l’an), rien ne vous empêche de déposer sous le sapin des objets d’occasion et reconditionnés.

« Faux gras » et truite française : le dîner de Noël se responsabilise

OK, c’est la saison des excès, et alors que se profile la fin de cette très particulière année 2020, on n’est pas là pour jouer les Père Fouettard en vous exhortant à manger trois feuilles de salade trempées dans du jus de carotte bio. Mais la vie moderne, c’est aussi la possibilité de choisir des aliments qui, en plus de ne pas trop nous abîmer l’estomac, respectent les animaux et la planète, en y allant "mollo sur le destroy". Du foie gras aux légumes en passant par le saumon, comment penser et consommer local et éthique ?

Confidence : on a beau aimer le foie gras, la perspective de voir nos amis à plumes se faire gaver comme jamais à l’approche de Noël ne nous enchante pas plus que ça. C’est pourquoi nos potes les végans ont inventé de super produits zéro souffrance, à même d’imiter les goûts chéris de tous les fans de Noël. Le "Faux gras" de l’entreprise belge Gaia, une recette protégée à base de levure alimentaire, d’huile de coco et d’amidon de pomme de terre (entre autres ingrédients plus ou moins secrets), est 100% végétale, et plutôt goûteux. Le Veg'gras bio, de l’entreprise Senfas, est une autre alternative, certifiée "cruelty free", sans cruauté envers les animaux.

« Chaque année, plus de 20 000 tonnes de papier cadeau sont jetées. La plupart ne sont pas recyclables. (Les fondateurs de l'entreprise d'emballages réutilisables Paké). »

Comme tout au long de l’année, il vaut mieux privilégier les produits de saison et locaux, avec par exemple une truite fumée pêchée en France plutôt qu’un saumon de Norvège, une tarte aux noix du Sud-Ouest plutôt qu’une bûche aux fruits de la passion importés… bref, faire preuve de bon sens. En effet, si les mandarines, pamplemousses, poires et autres kiwis sont disponibles autour de Noël, les fruits exotiques exigent par définition des transports lourds en rejet carbone. Même chose pour les fruits de mer ou la viande : se renseigner sur la saisonnalité et l'origine est primordial.

Concernant l’inimitable chocolat, quelques rares marques vraiment équitables et éthiques sont là pour nous faire sentir moins coupables... Un peu de miel français pour remplacer le sucre, de la vraie vaisselle en dur à la place des assiettes en carton, et le tour est joué. Bon réveillon (à six personnes maximum) !

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous