Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Le petit guide de l'éco-supporter, où comment le foot entame sa mue écologique

À quelques jours du lancement de l’Euro, retour sur la manière dont plusieurs clubs de foot ont décidé de conjuguer amour du sport et environnement, incitant leurs supporters à en faire de même et à devenir de parfaits “éco-supporters”.

De la construction d’un stade à son entretien, en passant par les déplacements et la consommation énergétique qu’il engendre, le football mondial a une empreinte environnementale finalement très importante. 

Par exemple, la dernière Coupe du Monde masculine en Russie a été responsable de l’émission de 2,16 millions de tonnes de CO2 (hors construction des stades). 

Mais depuis quelques années, les choses sont en train de changer, à l’image de ce que proposent de nombreux clubs professionnels comme le Forest Green Rovers, le club de foot le plus écolo du monde.


Les figures de proue du foot écolo

De la nourriture locale proposée aux supporters, des déplacements par des moyens de transports bas carbone et jusqu’ à l’entretien des gazons sans utiliser de pesticides : les exemples de pratiques écolo prises par les clubs sont nombreuses. 

En France, c’est l’Olympique Lyonnais qui fait office de référence dans ce domaine. 

Parmi les mesures phares mises en place par le club on retrouve notamment son partenariat historique avec Veolia qui a permis d’optimiser la gestion des déchets du club en intégrant une centrale de tri dans le stade. 

Cependant, la majorité de l’empreinte carbone d’une rencontre de football est liée aux déplacements des équipes mais aussi des supporters. Le “douzième homme” est ainsi directement concerné pour que l’éco-supporterisme devienne la norme.


En avant les éco-supporters 

L’éco-supporter est une espèce en voie d’apparition, notamment dans les clubs qui se fixent des bonnes pratiques en matière de recyclage des déchets et d’alimentation (en misant sur des producteurs locaux). 

Mais lorsque vous suivez un match chez vous ou au sein d'une fan-zone, c'est assez facile d'adopter les bons réflexes pour faire de vos soirées des moments qui ne sont pas néfastes pour la planète : recours aux eco-cups et emballages réutilisables ; livraisons auprès de restaurants locaux ; et tri des déchets dans les bonnes poubelles. 

Pareil pour les goodies et accessoires qu’il est possible de réutiliser d’une année sur l’autre voire de confectionner soi-même avec des matériaux de récupération. C’est souvent ce que pratiquent les groupes de supporters pour réaliser leurs tiffos et c’est accessible à tout le monde. 

Quant à vos déplacements, pensez aux transports en commun, au vélo ou au covoiturage. D’abord, c’est mieux pour profiter pleinement de la soirée. Ensuite, c’est idéal pour réduire la pollution. 

À lire aussi :

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous