Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Connaissez-vous le Forest Green Rovers, le club de foot le plus écolo du monde ?

Forest Green Rovers n’est pas le nom d’une ONG ou d’une association mais bien d’un club de foot. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du club de foot le plus écolo du monde ! Bouses de vache comme engrais pour la pelouse, énergie verte, alimentation végane, on vous présente ce club qui porte haut et fort ses engagements écologiques.

En 2010, alors au bord de la faillite, le Forest Green Rovers, un club de football situé à Nailsworth en Angleterre, a été racheté par Dale Vince, un millionnaire activiste écolo qui a fait fortune grâce à sa société Ecotricity spécialisée dans l’énergie verte. L’occasion pour lui de rassembler ses deux grandes passions : l'écologie et football. 

Dès 2011, Dale Vince fait de la pelouse du club le premier terrain biologique du monde en remplaçant les engrais et autres produits chimiques par de la bouse de vache, arrosé par un système de récupération d'eau de pluie. Une pelouse qui se verra récompensée moins de deux ans plus tard par l’Institute of Groundsmanship dans la catégorie durabilité et environnement. 

Fin 2011, c’est 180 panneaux solaires qui vont être installés sur le toit du New Lawn stadium et qui produisent aujourd’hui 20% de l’électricité utilisée par l’équipement sportif. Le reste étant fourni par des éoliennes anglaises. Le club a aussi accueilli son premier robot tondeuse fonctionnant à l’énergie solaire et guidé par GPS ainsi que des bornes de recharges de voiture pour inciter les spectateurs à minimiser l’empreinte carbone de leur déplacement.

Du vert sur les maillots, du végan dans les assiettes et du bois pour le nouveau stade

Mais pour atteindre leur objectif de devenir le premier club au monde à l’empreinte carbone neutre, il ne suffit pas de changer les équipements ! Les joueurs aussi ont dû se mettre au green. Adieu les maillots noir et blanc et place aux maillots verts. La viande rouge a elle laissé place à une alimentation végane.

Les joueurs, qui avaient l’habitude de manger un plat de lasagnes avant les matchs ou les supporters qui se délectaient d’un hamburger se sont alors vu proposer des aliments végétariens dont la désormais célèbre tourte à base de pomme de terre, pois et poireaux. Et pour les huiles de cuisson usagées, loin du club l’idée de les jeter : elles sont recyclées en biocarburant. 

Autant de changements qui ont rendu les Anglais curieux et les joueurs motivés : la fréquentation du stade a quadruplé depuis 2010 et le club joue désormais en League Two (D4 anglaise).

Le premier stade en bois du monde 

Fort de cet enthousiasme, Dale Vince veut aller plus loin et a pour projet de construire le premier stade eco-friendly presque entièrement fabriqué en bois. Alors que, selon le président du club, environ les trois-quarts de l’empreinte d’un stade vient de ses matériaux de construction, son choix s’est porté vers le bois pour sa faible empreinte carbone. 

En août 2020, le permis de construire de ce stade a été officiellement délivré au cabinet Zaha Hadid Architects qui est notamment à l’origine de la construction du Centre aquatique des Jeux Olympiques de Londres en 2012 mais aussi d’un des cinq stades de la Coupe du monde 2022 du Qatar. Ce stade devrait voir le jour dans quelques années avec une capacité de 10 000 places. De quoi diffuser au plus grand nombre les valeurs écolo du club. 

À lire aussi :

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous