Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

"Lycées en transition" : à 19 ans, il crée le premier réseau d'éco-actions pour les étudiants

Yannis El Amraoui a seulement 19 ans, mais déjà l’envie de sauver la planète. Mais parce qu’il sait bien que tout seul on ne va pas très loin, il a créé le réseau « Lycées en transition », une plateforme pour fédérer les lycéens engagés.

On a tendance à croire que rien d’autres ne les intéresse que les réseaux sociaux, les jeux vidéos et les premiers émois amoureux, pourtant les jeunes aussi se sentent concernés par leur futur… mais ils le craignent. D’après un sondage réalisé entre mai et juin dernier par l'institut Kantar, en France 74% des 16-25 ans interrogés le jugent même « effrayant ». 

Une source d’inspiration 

C’est sans doute pour pallier cette angoisse qu’en 2019, alors qu’il est en première au lycée Berthelot de Toulouse, Yannis El Amraoui décide d’agir. Engagé pour l’écologie depuis ses quinze ans, l’ado crée un groupe écolo au sein de son établissement et très vite, les actions s'enchaînent : « pique-nique zéro déchet, ateliers de sensibilisation, ruches, tri à la cantine »…

Interrogé par le média PGE, Yannis raconte que ces différentes initiatives ont été relayées sur les réseaux et ont attisé la curiosité d’autres jeunes. L’année de son Bac, il fonde Lycées en transition, le premier réseau d’éco-actions fait par et pour les lycéens.

« C’est à ce moment là que je me suis dit qu’il fallait un outil pour que les lycéen.ne.s puissent s’entraider. »

Plus qu’un outil, une communauté 

Yannis est formel : l’écologie est une question d’équilibre et d’entraide. « Au lieu de chercher à s’imposer individuellement, je pense que nous devons collectivement co-construire la transition écologique et heureuse », affirme-t-il.

L’objectif du site Lycées en transition : aider les jeunes à agir afin de réduire l’impact de leurs établissements sur l’environnement en trouvant, ensemble, des solutions adaptées aux problématiques de chaque lycée. 

Pour cette nouvelle année scolaire, des actions communes à plusieurs lycées vont être organisées. La première, prévue fin octobre dans plusieurs écoles de France, est une collecte d’habits : elle sensibilisera à la fast fashion tout en répondant à un besoin social.

« Le changement climatique n’a pas de frontière, notre réseau non plus »

Yannis El Amraoui a vu juste : les « éco-projets » ne cessent de voir le jour dans les cours de récré et son réseau de s’agrandir. Lycées en transition a même été lauréat du prix Éducation Climat 2020 en octobre dernier. Aujourd’hui étudiant, ambassadeur de Little Citizens For Climate, auteur d’une auto-formation certifiante sur les enjeux énergie-climat appelée « la Certif’climat », Yannis continue de voir plus grand pour la planète. 

« Le changement climatique n’a pas de frontière, notre réseau non plus ! »

Le réseau compte à ce jour une trentaine de lycées en France, un lycée franco-allemand situé à Fribourg, un lycée privé marocain et un établissement situé à Quito en Equateur.

Evidemment, impossible pour Lycée en transition de ne pas être présent à Glasgow pour la COP26. Un webinaire sera diffusé sur leur chaîne YouTube le 8 novembre 2021 à 18h, en présence de Valerie Masson Delmotte, paléoclimatologue et directrice de recherche au CEA. 

 

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous