Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

"Chouette, pas chouette" : lutter contre les stéréotypes de genre, dès le plus jeune âge

Alors que le sexisme ordinaire a la peau dure dès les premières récrés, la mini série "Chouette, pas chouette" débarque le 13 janvier pour proposer aux plus jeunes enfants de confronter leurs préjugés, au travers d'histoires bienveillantes et colorées.

Nul n’est épargné par les clichés voulant définir ce qu’implique le fait d’être une femme, un homme, un être humain. Les invitations à participer au maintien des idées reçues sont indénombrables et commencent dès le plus jeune âge. C’est pourtant précisément dès la cour de récréation que la lutte pour l’égalité et le respect de l’autre doit se renforcer.

"Une fille, ça ne peut pas jouer au foot ou devenir pilote d'avion." ; "Un garçon, ça ne peut pas pleurer ou faire de la danse classique"...  Aucun enfant ne devrait grandir en étant persuadé que ce genre de réflexion est banal, sans conséquences et à accepter sans broncher. C’est là qu’intervient "Chouette, pas chouette", la nouvelle série pour enfants qui lutte contre les stéréotypes de genre avec douceur et pertinence. On vous explique.

Dès le 13 janvier, "Chouette, pas chouette" proposera aux plus jeunes enfants de confronter leurs préjugés pour les remettre en cause : empathie, égalité, respect mutuel, acceptation de soi et de l’autre, toutes les cases sont cochées pour encourager les 4-6 ans à grandir avec le coeur et l'esprit ouvert.  

Au travers de 16 épisodes d' 1 minute 30, nous découvrons les histoires de 10 animaux anthropomorphes, évoluant dans un univers pétillant et coloré : Jaja Panthère, Lulu Hibou, Wawa Chihuahua et leurs amis invitent les enfants à des élans de tolérance, de respect et d’empathie ; et leurs parents à ouvrir le dialogue pour mieux les éclairer. 

Conçu avec l'association Chiennes de Garde et le Clemi, le programme sera accompagné d’un livret pédagogique pour les enseignants de la maternelle à la sixième, à l’initiative de "Stop aux violences faites aux femmes" par Make.org et la Fondation Kering.  

Finalement, fille, garçon, panthère ou chihuahua, tous les enfants devraient avoir la possibilité de grandir et explorer le monde avec confiance et sérénité. Ouvrir le dialogue, les confronter avec pédagogie au sexisme banalisé notamment, c’est leur permettre de s’épanouir pleinement, quels que soient leurs préférences et leur caractère. C’est aussi leur donner quelques clefs en plus, pour devenir les petits Éclaireurs de demain.  

"Chouette pas chouette", c'est à partir du 13 janvier sur Piwi+, disponible avec CANAL+

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous