Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

La poubelle intelligente, le must-have des villes de demain ?

Grâce aux progrès de la technologie, la collecte et le recyclage des déchets en ville s’améliore petit à petit, en particulier avec le développement de poubelles connectées et intelligentes qui préfigurent l’avenir de nos villes.

En moyenne, un foyer français va produire environ 580 kilos de déchets chaque année. Une grosse partie se fait à domicile, un lieu dans lequel la collecte et le tri s’améliorent grâce à une meilleure prise de conscience de la part des ménages. L’harmonisation des couleurs des poubelles et des consignes permet d’ailleurs de faciliter ce travail, et les pratiques vertueuses qui se développent, comme le zéro déchet, le compostage, la réparabilité ou le réemploi, permettent de réduire ce volume. 

Du coup, aujourd'hui, c'est en dehors du domicile que le plus dur reste à faire. Et pour cela, on peut désormais compter sur de nombreuses innovations technologiques qui viennent révolutionner le monde des poubelles.

« La production de déchets en France a diminué de 6,5% sur les 10 dernières années, et particulièrement en entreprise (-15%). »

Des assistants connectés pour nous aider à mieux trier

Tous les écolos éclairés vous le confirmeront, le geste du tri est un art qui n’est pas évident à maîtriser. Les consignes sont en général assez claires, mais les indications manquent parfois cruellement pour certains produits ou certaines matières : qu’est ce qu’on fait des ampoules ? Des piles ? D’une boîte de cirage usagée ? de cette brosse à dents ? d’un iPhone cassé ou d’une multiprise qui ne fonctionne plus ? 

Pour nous aider à mieux trier les déchets, de jeunes startups misent sur la technologie pour proposer de véritables assistants de tri connectés. En Gironde, c’est par exemple le cas de Trizzy, un chatbot qui permet de discuter avec les habitants en leur demandant le déchet qu’ils souhaitent jeter, afin de les guider dans leur démarche, les orienter vers les bons centres ou de leur donner de bonnes pratiques en matière de tri et recyclage. Un concept actuellement testé par des villes comme Bordeaux, Poitiers et Angoulême.

Une première étape dans la digitalisation de notre gestion des déchets. Mais pour aller encore plus loin, on voit aussi émerger de nouvelles générations de poubelles qui fonctionnent grâce à de l'intelligence artificielle. 

Les dispositifs de consigne intelligente pour traiter les déchets en plastique font partie des solutions de demain pour la gestion des déchets.

En route vers la smart-poubelle

Green Creative, par exemple, est une entreprise française qui conçoit R3D3, une poubelle connectée capable de faire la différence entre des gobelets de café, des bouteilles et des canettes. Elle se charge ensuite de les séparer, de les compacter et de les ranger dans des box distinctes. Ce petit robot peut gérer simultanément 100 bouteilles, 300 canettes et 400 gobelets. Quand il est plein, il envoie une notification à l'utilisateur. 

Dans l’espace public, autour des parcs, dans des gares ou des entreprises, ce type de poubelles 2.0 commence à fleurir et représente l’avenir de la gestion des déchets. Au Danemark, la ville de Copenhague teste par exemple depuis quelques années un système de poubelles équipées d’un système d’alerte en temps-réel pour prévenir les équipes municipales lorsque le taux de remplissage des containers à ordures atteint le maximum. Cela aide à optimiser les collectes, réduire les trajets et permettre aux habitants de la ville d’avoir toujours des poubelles vides à disposition. En France, c’est ce que permet de faire la startup Heyliot depuis 2017. 

Ces smart-poubelles permettent également d'apporter aux villes des données utiles pour améliorer la gestion des déchets, comme les zones où les poubelles sont les plus utilisées, celles qui restent le plus souvent vides, la fréquence moyenne de remplissage ou encore les jours les plus actifs. 

Autant d'infos qui vont nous permettre d'être encore plus performants. Ajoutez à celà le fait que de plus en plus de villes misent sur des bennes à ordures qui fonctionneront demain à l’hydrogène, un carburant non-polluant et silencieux, et vous avez l’équation parfaite pour réinventer la gestion de nos ordures.

À lire aussi :

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous