Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Ramasser et valoriser nos déchets pour mettre fin à la pollution plastique

Ce n'est pas nouveau : l'utilisation massive du plastique est un véritable fléau pour l'environnement et notre santé. On observe par ailleurs de plus en plus d'acteurs agissant pour mieux consommer, nettoyer les zones polluées, ou bien revaloriser cette matière pleine d'avantages... Petit tour des initiatives qui veulent mettre fin à la pollution plastique.

Regardez autour de vous : combien comptez-vous d'objets en plastique, emballés de plastique, ou contenant du plastique ? Sachez que nombre d'entre eux finiront dans nos océans, enfouis sous la terre, ou brûlés. Mais en tant qu'Éclaireurs, on ne veut pas voir la gourde en métal à moitié vide, et on n’a surtout pas envie de considérer que c’est trop tard. On vous emmène à la rencontre de solutions prometteuses, qui travaillent à nettoyer notre planète et revaloriser les déchets plastiques.

Une matière surexploitée  

Pour la petite histoire, notre utilisation moderne du plastique remonte aux années 1910, avec la création de la première matière plastique industrielle basée sur un polymère synthétisé : la Bakélite. S’en suivent cellophane, PVC, polyéthylène et tous les types de plastiques que l’on retrouve aujourd’hui, massivement utilisés partout dans le monde. C’est déjà une grosse partie du problème : le plastique n’est pas cher, particulièrement solide et ses diverses formes le rendent omniprésent dans notre quotidien.

En terme de chiffres, et pour étayer quelque peu ces propos, en 2016 la France a créé environ 5,7 millions de tonnes (MT) de produits plastiques, dont 4,5MT sont devenus des déchets. Parmi eux, seulement 1MT a été recyclé. Le reste ? Incinérés, enfouis dans nos sols, exportés… en fin de compte, c’est près de 80 000 tonnes de plastiques qui se retrouvent dans la nature chaque année. Tout ça, seulement en France, qui ne génère finalement qu’1,4% des produits fabriqués dans le monde. On vous laisse imaginer le résultat à l’échelle mondiale…

Quelques idées pour mieux consommer

On ne le répétera jamais assez : le plastique à usage unique, c’est vraiment dépassé. Il existe aujourd'hui des centaines d'alternatives pour changer nos manières de consommer et éviter d'en produire inutilement. De nos emballages à nos chewing-gums, les solutions se multiplient de jour en jour. 

Le mieux à faire est de suivre le mouvement, pour inciter les industriels à se remettre en question, et pousser les lois à évoluer, comme c'est le cas depuis peu. En commençant, par exemple, par acheter nos courses en vrac, pour réduire drastiquement le volume de nos poubelles. Sachez qu'il existe egalement des alternatives aux bouteilles jetables pour conserver vos liquides, grâce à des systèmes de consigne.

 

Nettoyer les océans et mieux gérer nos déchets 

En 2021, on compte près de 8 millions de tonnes de plastique dans nos océans (dont une multitude de microparticules, invisibles à l’œil nu), où évoluent de nombreuses espèces. Cette pollution cause la mort de près de 100 000 mammifères marins chaque année. Pour contrer ce fléau, certains acteurs agissent afin de nettoyer et dépolluer nos étendues d’eau.

C’est le cas de Fil & fab et Aquafil, qui récupèrent des filets de pêche abandonnés pour les recycler. Ou encore le projet The Ocean Clean Up, dont l’ambition est de nettoyer 50% de la grande plaque de déchets du pacifique, grâce à une gigantesque barrière de flotteurs. Après avoir collectés de nombreux déchets, l'équipe a développé une paire de lunettes de soleil entièrement fabriquées à partir de déchets plastiques récupérés dans les océans. 

Toujours dans l'idée de mieux gérer la récupération de ces tonnes de déchets, The Sea Cleaner développe actuellement un projet de catamaran géant, le Manta, qui serait capable de retirer des océans jusqu'à 10 000 tonnes de plastique par an, pour les tranformer en énergie. 

Redonner de la valeur aux déchets plastiques

Jusque-là, le plastique semble être la bête noire de cet article. Et si on réfléchissait autrement ? Et si nos déchets plastiques avaient de la valeur, beaucoup plus qu’on ne l’imagine ? C’est le pari qu’ont fait Alexandre et Antoine, deux jeunes entrepreneurs, en créant Millenium. Leur ambition ? Nettoyer la planète en aménageant votre intérieur. Ils récupèrent donc les déchets plastiques via un système de collecte locale en Bretagne (où ils viennent d’ouvrir leur atelier), pour les trier, les nettoyer, les recycler et en faire du mobilier et de la décoration.

Avec Millenium, les deux collaborateurs veulent d’abord faire passer un message : « Une simple bouteille d’eau en plastique peut mettre jusqu’à mille ans à se dégrader dans la nature. Pourquoi ne pas utiliser cette incroyable durabilité pour créer de la valeur à notre échelle, avec nos déchets ? ». L’équipe a donc développé un processus permettant de transformer les déchets plastiques en « polycubes », des briques de construction qui s’assemblent comme des légos, pour créer du mobilier sur-mesure, 100% recyclé et 100% recyclable.

« Les machines permettent pour l’instant de recycler jusqu’à 1,5 tonnes de déchets par mois, soit la consommation moyenne de plastique de 257 Français » nous explique Antoine, le co-fondateur. Leur démarche permet non seulement de recycler le plastique, mais aussi de le transformer à leur guise. « Nous avons développé un système d’assemblage, permettant de démonter et réutiliser les Polycubes à l’infini ». Et l'engouement pour le projet ne s'est pas fait attendre : grâce à leur campagne de financement, lancée via la plateforme Kisskiss Bankbank, ils ont récolté le double de leur objectif initial. 

Pour finir, et puisqu'il est essentiel que chacun agisse à son échelle avec des gestes simples, jetez toujours vos déchets à la poubelle. Et si vous le pouvez, ramassez ceux que vous trouvez dans la nature (sans oublier de vous laver les mains ensuite). 

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous