Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Réconcilier l'entreprise et la société, avec Michaël Dandrieux, sociologue de l'imaginaire

« Passer d’une industrie d’extraction à une industrie de la vie afin de rendre le monde plus habitable. »

Qu’on le veuille ou non, les entreprises ainsi que les biens et les services qu’elles produisent façonnent aujourd’hui l’environnement naturel, social et politique, la vie quotidienne, les habitudes, la culture ou encore les attentes de la société. Or depuis le XIXème siècle, l’économie reste guidée par une idée du travail et de la production largement inchangée : le monde est à équiper et à occuper sans fin et que pour cela la fin justifie les moyens, quoi qu’il en coûte. 

Que se passerait-il si les priorités changeaient et que le but de toute entreprise désormais était de rendre le monde plus habitable…

« Notre imaginaire carboné consiste en un chose : considérer que le monde qui nous entoure existe en tant que donnée à exploiter. Tout ce qui est caché est en attente d'être violé. La fonction fondamentale de ce qui nous échappe est d'être en attente de nos mains, de nos ongles etc. »

Une conversation avec Michaël DANDRIEUX, sociologue de l’imaginaire, co-fondateur du cabinet de conseil Eranos, enseignant à l’école du management et de l’innovation de Science Po, directeur éditorial des Cahiers européens de l’imaginaire.

À voir aussi :

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous