Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

8 bonnes raisons de se réjouir de l’élection de Joe Biden aux Etats-Unis

Après deux mois et demi d’attente et de rebondissements, il est aux manettes. Mais par quoi le 46ème président des États-Unis va-t-il commencer pour relever le défi écologique qui l’attend ? Il affiche un programme jugé très ambitieux pour faire au réchauffement climatique. Accord de Paris, énergies propres, neutralité carbone : quelles sont les 8 mesures phares envisagées par Joe Biden ?

Le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris

Exit le climato-scepticisme de Donald Trump ! Joe Biden a placé la protection de l’environnement au cœur de son programme. Le retour des States dans l'Accord de Paris sur le climat devrait ainsi être la première mesure du nouveau président en faveur de l’écologie. La convention cadre des nations unies sur le changement climatique devra en être notifiée dans les meilleurs délais et 30 jours plus tard, le pays de l’oncle Sam pourra revenir à la table des  négociations internationales sur le sujet. Même sans le soutien total du Congrès américain, il pourrait en rejoignant ainsi l'Accord de Paris s'engager à nouveau en faveur du Fonds vert pour le climat.

Des mesures de réduction drastique d’émissions de gaz à effet de serre. 

Après l'Union européenne, le Royaume-Uni, le Japon ou encore la Corée du Sud, Joe Biden ambitionne d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour y parvenir, il veut développer les biocarburants et doubler l'éolien offshore d'ici 2030 (à ne pas confondre avec les sociétés offshore).

2 000 milliards de dollars d’investissements

Vous avez bien lu : Joe Biden a annoncé vouloir débloquer la somme vertigineuse de 2 000 milliards de dollars dans les énergies propres et les infrastructures à l’épreuve des catastrophes naturelles. Objectif : atteindre 100 % d'électricité verte dès 2035.

Vers la fin de l’ère « énergie fossile »

Il avait déclaré pendant le dernier débat qui l’opposait à Donald Trump : « Je me détournerai progressivement de l’industrie pétrolière parce que l’industrie pétrolière pollue considérablement ». Même si le démocrate ne prévoit pas de mettre un terme à la fracturation hydraulique qui représente encore 35 % de la production énergétique du pays, il chercherait à interdire les nouvelles concessions de pétrole et de gaz sur les terres fédérales.

Sauver l’Arctique et les ours polaires

Le nouveau président américain s’est également engagé à interdire les prospections et les forages pour préserver des zones protégées de l’Arctique en Alaska. Il compte aussi créer des parcs nationaux qui, par définition, protège la faune et la flore de toute velléité d’exploitation de gisements pétrolifères.
 

Des crédits d’impôts pour l’efficacité énergétique

Abrogée par l’administration Trump en 2017, le plan « Clean Energy » qui imposait aux centrales thermiques de réduire leurs émissions de CO2 devrait être remis en place. Joe Biden y ajoute l’augmentation des crédits d'impôt pour l'efficacité énergétique et l'énergie propre.

L’avènement des voitures électriques

Outre un programme de construction de logements basse consommation, le 46ème président américain compte déployer plus de 500 000 nouvelles bornes de recharge publiques pour les voitures électriques d'ici fin 2030. Histoire d’encourager ses compatriotes à acheter des véhicules propres.

Création de 10 millions d’emplois

Derrière ces propositions foisonnantes pour une transition écologique efficace et rapide, Joe Biden espère la création de dix millions d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables. Aujourd’hui, seuls trois millions d’américains y travaillent.

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous