Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Avec le "Social Impact Entertainment", le cinéma devient lui-même acteur

Vous pensiez qu'on était condamné à regarder un film de façon passive, sur son canapé ? Avec le festival Le Temps Presse, le phénomène du "Social Impact Entertainment", où comment des réalisations peuvent avoir des conséquences sur nos actions, prend tout son sens en 2021.

Juliette Binoche, « Un retournement humaniste est aujourd’hui possible »

Le Festival Le Temps presse, 100% digital et à portée sociale, du 7 avril au 8 avril, a vu dans ses éditions précédentes des acteurs et actrices s’investir pour un discours orienté vers l’écologie, les questions sociétales et sociales. Comme Juliette Binoche, présidente du Jury de la 8e édition, qui a saisi l’occasion pour pointer ce qu’est le « Social Impact Entertainment », en résumé, le divertissement à impact social : "Aujourd’hui le Festival Le Temps Presse est d’une nécessité absolue. Nous devons dans un premier temps voir, entendre, comprendre à travers des films, des rencontres, des experts, des penseurs, des lectures, des échanges, des reportages pour que notre conscience s’éveille, afin que l’information circule au sein de notre communauté et dans le monde. Nous sommes face au plus grand défi de l’humanité : le réchauffement climatique, mais aussi le repli des pays riches sur eux-mêmes. Ce Festival symbolise la nécessité d’une conscience commune pour qu’un retournement humaniste (et non une aide humanitaire) soit fait dans la vie de chacun et pour provoquer les pouvoirs actuels en place", explique l’actrice.

Plus que jamais, ce festival met en lumière un phénomène encore assez nouveau en France, l’image au service d’actions sociales, de réflexions et de mouvements dans nos sociétés.

Plus que jamais inspirant et impactant

Comme le cinéma véhicule des émotions, c’est par ce média que les mentalités peuvent évoluer. Avec une sélection de films comme Radioactive de Marjane Satrapi, sur une femme scientifique qui s’impose dans un milieu dominé par les hommes, Police d’Anne Fontaine sur trois flics obligés de raccompagner un étranger à la frontière, Voir le jour de Marion Laine sur une auxiliaire dans une maternité à Marseille face au manque d’effectif, ou encore un film comme Last Words de Jonathan Nossiter sur la Terre en 2085, simple désert et esprit fin du monde… Le Festival Le Temps presse met en avant la portée humaine, sociale, écologique du cinéma et la réflexion et l’inspiration que les films peuvent insuffler à chacun.e d’entre nous. Avec Cinema for change, le premier marché de co-production européen à destination des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, ce concept de Social Impact Entertainment s’accorde à la création, à la réalisation et à l’intention de voir les Objectifs de Développement Durable – définis par l’ONU, plus proches de nous. Du divertissement, de l’émotion à l’action, il n’y a parfois qu’une bobine.

Crédits photos : 
Radioactive de Marjane Satrapi, Copyright Studiocanal GmbH
Police, d'Anne Fontaine, Copyright Thibault Grabherr

À lire aussi :

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous