Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Peas & Love : la bonne idée pour faire pousser des fermes dans les centres-villes

Devenir fermier urbain depuis son immeuble ? Oui, en 2021, c'est possible : on peut s’équiper et partir cueillir ses fruits et légumes en prenant le métro. Ce concept s’appelle Peas & Love et grâce à leur engagement, la nature et la connexion à la terre sont possibles au milieu du bitume.

Le concept de ferme urbaine. Par manque de temps et sans doute de connaissance, les urbains sont très vite déconnectés de la nature, au point que beaucoup ne savent plus comment poussent nos carottes, courgettes et pommes. Et pourtant, l’homme a besoin de la nature, pour son bien-être et pour sa santé – c'est le nouvel indicateur de richesse. Dans cette optique, pour renouer avec nos racines, avec la terre et mieux manger, l’aventure Peas & Love est née. En 2016, en Belgique, la première ferme urbaine du pays voit le jour avec comme volonté, l’enthousiasme de proposer à chacun.e une source de légumes responsables à côté de chez soi. Aujourd’hui, l’idée a germé et ce sont 7 fermes au total à travers la Belgique et la France qui existent. Les producteurs sont là pour tenir chaque ferme et créer du lien avec les fermiers urbains. Dans cet échange, cette récolte en direct, ces prix justes fixés par les producteurs, le système se gère à la perfection. Et toutes les conditions sont présentes pour faire de Peas & Love un vrai mode de culture porteur d’avenir.

Sur le toit d’un hôtel en plein Paris 15e. Il faut le voir pour le croire. Sur le toit de l’hôtel Yooma dans le 15e arrondissement de Paris, une ferme est implantée. Avec 250 parcelles de potager individuelles, les fermiers urbains disposent d’un accès à des fruits et légumes biologiques, de saison et surtout, de la cueillette à l’assiette. Peas & Love ne s’est pas arrêté là, on peut retrouver une autre ferme sur le toit du centre commercial Parly 2 au Chesnay dans les Yvelines et sur le toit du centre commercial Domus à Rosny-sous-bois en Seine-Saint-Denis. Littéralement au cœur des habitations. Entretenues par des community farmers, ces fermes sont un moyen de se fournir une alimentation saine et surtout, de manger ce que l’on vient cueillir. Inconsciemment, on apprend à respecter ce que la terre nous donne, en fonction du climat, des saisons et des aléas d’un potager.

Villes plus vertes, assiettes plus saines. Tout dans ce concept de fermes urbaines est synonyme de durabilité et d’avenir : les villes sont plus green, ce que l’on peut leur reprocher de ne pas être assez aujourd’hui. Nos assiettes sont plus riches en aliments directement cueillis en local, plus saines car biologiques et plus équilibrées car on ne cueille pas autant que l’on achète. Sous la forme d’ateliers, mais aussi de livraison pour celles et ceux qui n’ont pas le temps d’aller chercher des fruits et légumes en fermes urbaines, Peas & Love forment à redonner du sens à notre consommation et comprendre les enjeux environnementaux actuels. La nature peut se développer en ville, tout comme la ville peut accueillir de la nature en ses toits et autres espaces ensoleillés. Il suffit juste parfois de faire grandir l’idée !

Pour en savoir plus et vous inscrire pour une cueillette, rendez-vous sur le site de Peas & Love

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous