Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Des maisons de retraite pour chiens et chats

Que deviennent les chiens et les chats au décès de leur maître ou de leur maîtresse ? Ils ont deux options : retrouver la famille de la personne ou finir abandonnés dans un refuge – surpeuplé. Heureusement, la Fondation Assistance aux Animaux a eu la meilleure idée du siècle : les laisser mourir dignement dans des maisons, avec amour.

Une situation fréquente au détriment des animaux

Martine, qui habite à côté de Cannes, s’est un jour retrouvée dans une situation complexe. Le chat de sa voisine, une dame âgée partie en centre pour seniors, a été laissé dans sa maison vide, fenêtre ouverte. Elle a commencé à le nourrir et comprendre pourquoi le chat avait été laissé seul, après des années auprès de sa maîtresse. La réponse ? Sa famille n’a pas voulu le récupérer, ni même s’en occuper. Alors, que faire ? Selon le vétérinaire, le placer en refuge. Mais qui pour adopter un vieux chat ? Difficile pour la bête d'y voir une heureuse solution, alors qu’il n’a pas mérité un tel traitement.

Crédit photo : Fondation Assistance aux Animaux. 

Des maisons de retraite pour vieux chats et chiens

La Fondation Assistance aux Animaux défend nos amis à poils depuis des années. Et encore une fois, ils prouvent que les aimer jusqu’au bout, rattraper l’égoïsme et les maltraitances des hommes envers les bêtes est possible grâce à leurs actions engagées et leurs idées porteuses d’avenir. La Fondation a créé des maisons partout en France, dans les Landes, dans les Yvelines, en Eure et Loire, en Corse, dans les Alpes Maritimes ou encore dans le Gard. Au programme, des chats et des chiens en liberté, loin de toute cage, dans un cadre familial avec de l’amour et de l’attention au quotidien.

Les animaux, seuls héritiers de leur maître(sse) ?

En Angleterre, aucun problème pour léguer sa fortune – même modeste, à son animal de compagnie. En France, l’animal n’a pas d’existence en tant que personne physique et juridique… Alors, pour contre carrer cette situation juridique non avantageuse, la Fondation Assistance aux Animaux a trouvé une solution : passer par elle pour faire un lègue via testament à son animal. Si vous avez envie d’assurer la fin de vie de votre animal, jusqu’au bout, penser à sa maison de retraite (de votre vivant). Une idée qui a vraiment du chien (ou du chat, et là c'est à vous de voir).

Plus d'informations sur le site de la Fondation Assistance aux Animaux.

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous