Le média des initiatives positives

Édité par

Édité par

Pour la première fois, un pays vend plus de voitures électriques que de voitures thermiques

La Norvège est devenue en 2020 le premier pays à vendre plus de voitures électriques que de voitures thermiques sur son territoire. Un signal qui prouve que l'écomobilité gagne du terrain et s'ancre dans nos habitudes.

Plus d’une voiture sur deux vendue en Norvège en 2020 était une voiture électrique. Le fait de voir davantage de voitures électriques vendues dans un pays est une première mondiale et une super nouvelle pour la planète puisque cela prouve définitivement qu’on peut transformer le secteur automobile de manière vertueuse. 

Sur l’ensemble de l’année 2020, ce sont donc presque 77 000 voitures électriques qui ont été écoulées à travers le pays. Et ce n’est pas tout, car si on y ajoute les quelque 29 000 voitures hybrides rechargeables vendues sur la même période, la part de véhicules propres vendus en Norvège dépasse les 70 %. Un vrai record mondial.

C’est évidemment une hausse à modérer en raison de la taille du marché norvégien, qui est beaucoup plus restreint que le marché français, par exemple. Mais la bonne nouvelle, c’est que chez nous aussi, le véhicule électrique est en plein boom ! 

La France a vendu plus de 110 000 véhicules électriques en 2020, soit plus que la Norvège en volume, et cela représente seulement 11% du marché. Le potentiel des ventes dans l’hexagone est donc bien supérieur. Mais quelques freins existent aujourd'hui, notamment la disponibilité des bornes de recharge et le temps de charge. Des sujets qui devraient voir de multiples avancées dans les prochaines années.

La ville d'Oslo a été élue capitale verte de l'Europe en 2019

La Norvège vise la fin des ventes de véhicules thermiques d’ici 2025

Pour atteindre son objectif, la Norvège met en œuvre une politique fiscale extrêmement avantageuse puisque les véhicules propres ne sont pas taxés, au contraire des véhicules polluants. Elle compte aussi un réseau de bornes de recharge très avancé afin de réduire les freins à l’achat de ces véhicules. 

En parallèle, elle développe aussi massivement l’adoption du vélo, notamment dans les métropoles, et bien évidemment à Oslo, l’une des capitales les plus vertes d’Europe. 

Si cet objectif est respecté - et c’est en bonne voie - la Norvège deviendrait le premier pays au monde à ne plus vendre de véhicules thermiques. En Europe, cette politique inspire : le Royaume-Uni vient d'avancer à 2030 la date d'interdiction des ventes de voitures essence et diesel. En France, on estime qu’il faudra attendre 2040. 

« La Norvège possède une électricité 100% d'origine renouvelable, notamment grâce à l'hydroélectricité. »

Un pays pionnier en matière d’écologie ? 

Comme la plupart des pays du Nord de l’Europe, la Norvège est très avancée en matière d’écologie et son électricité est 100% d’origine renouvelable grâce à l’hydroélectricité dont elle est le premier producteur européen, juste devant la France. 

Oslo, la capitale, est également l'une des références mondiales en matière de villes vertes et la politique environnementale du pays est observée par de nombreux pays ; même si on lui reproche parfois une certaine hypocrisie vis à vis du climat, car la Norvège est aussi le premier producteur européen de pétrole. Et même si elle n’en utilise pas, c’est malgré tout avec l’argent du pétrole qu’elle finance sa transition écologique.

À lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Les Éclaireurs met en lumière les initiatives positives.
    En savoir plus
  • Contact

    Une initiative à nous proposer, un projet à nous recommander ?
    Contactez-nous